PINOCCHIO d’après l’Etrange rêve de M. Collodi

affiche-pinocchioTexte : Sandrine Gauvin et Sarah Mesguich
D’après Les Aventures de Pinocchio de Carlo Collodi

Mise en scène : Sarah Mesguich
Avec : Joëlle Luthi et Yan Richard

Scénographie : Camille Ansquer
Costumes : Alice Touvet assistée d’Emily Roy
Création lumières : Éric Pelladeau assisté de Laura Sueur
Musique originale : Christine Kotschi
Création son : Yann Galerne
Assistante à la mise en scène : Sandrine Gauvin

Durée du spectacle : 1 heure
Jeune public : à partir de 5 ans

L’HISTOIRE

Mademoiselle Pinoc, petite fille espiègle et insolente, est une nouvelle fois convoquée par le directeur de l’école. Mais voilà que tout à coup une étrange statuette posée sur le bureau l’entraîne dans une folle aventure, dans laquelle elle se retrouve dans la peau de Pinocchio, le célèbre héros de Collodi. Ainsi devenue pantin de bois, il lui faudra « apprendre à apprendre » pour gagner sa liberté de penser et de choisir. Un incroyable parcours initiatique l’attend… Restera-t-elle un objet à la merci des fâcheux, ou parviendra-t-elle à devenir un sujet en pleine possession de sa maturité et de la connaissance ?

NOTE DE MISE EN SCENE

« Ce spectacle, sera bien l’histoire de Pinocchio, mais pas seulement : la Compagnie du Théâtre Mordoré a fait des contes connus revisités, sa spécialité. Nous souhaitons, à travers cette nouvelle création, continuer à questionner cette part d’enfance en nous, enfouie mais pas tout à fait disparue, qui a contribué à faire de nous « des vrais petits enfants »… Faire entendre, comment les similitudes et les différences de nos deux héros (la petite Anna Pinoc et Pinocchio) font écho de manière universelle à ce que nous partageons tous, qui que nous soyons : le temps qui passe et la fin de l’innocence. Pour cela, nous tuilerons, plusieurs réalités : celle du conte si connu et foisonnant de Monsieur Collodi et celle d’une petite fille espiègle et mutine, Anna, qui, comme Pinocchio, va devoir « apprendre à apprendre » pour gagner sa liberté de penser, de choisir, et donc, devenir non plus pantin, objet à la merci des fâcheux, mais sujet en pleine possession de sa maturité et de la connaissance. Comme nous aimons à le faire, nous jouerons et nous nous jouerons des codes théâtraux (didascalies, apartés, quatrième mur…), donnant à voir, à lire, les signes et le lexique du théâtre.

L’histoire se jouera dans le bureau austère du directeur de l’école que fréquente notre héroïne, Anna Pinoc. Ce bureau, démesurément grand, monté sur une estrade, sera inquiétant, comme peut l’être, pour une fillette abonnée aux heures de « colle », le monde hiérarchique des adultes.

C’est peut-être par peur que sa perception de la pièce va changer, devenir floue, presque magique : comme un tremblé de réalité. L’inquiétante statuette posée sur le bureau du directeur va lui parler, lui contant l’histoire d’un petit pantin de bois. Et le bureau se révélera être une poche de fantasmes chatoyants comme l’inconscient, les ambiances de lumière et de son y basculeront d’un claquement de doigts, d’un clignement d’oeil. L’estrade dévoilera le ventre de la baleine/requin, ou un tissu bleu irisé quand Pinocchio manquera de se noyer. Anna sera Pinocchio, le directeur, lui, sera, tour à tour, Geppetto, MangeFeu monté sur échasses, manipulant des marionnettes sous le bureau devenu castelet, puis FoxCat, le bandit et la Fée Bleue aussi.

Transformations, travestissements, compositions, donc. Mais en fait, peut-être n’est-ce pas le rêve de la petite écolière auquel nous assisterons, mais plutôt à celui de Monsieur Collodi, ou bien le rêve de chacun se mêlant l’un l’autre, ou encore le nôtre, à nous, spectateurs… »

– Sarah Mesguich –

BANDE-ANNONCE DU SPECTACLE

GALERIE PHOTOS

REVUE DE PRESSE

« Voilà enfin une bonne adaptation scénique, qui sait créer la surprise tant scénographique que narrative, de ce texte archiconnu. L’interprétation des deux comédiens, vive, impertinente et drôle est un régal. » Télérama TTT
« Un amour de Pinnochio ! Les gamins s’amusent comme des petits fous, au moins autant que leurs parents. » Le Parisien

DOCUMENTS

» Dossier de présentation du spectacle

» Dossier pédagogique – Pinocchio

» Livret d’activité

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone